Home / Dialogue social européen / Dialogue social sectoriel européen / Hôpitaux / Aperçu général

Aperçu général du secteur

Bien que le secteur des hôpitaux en Europe soit extrêmement diversifié (de la petite structure locale au grand hôpital de dimension régionale ou nationale), il est confronté à une série de tendances et d’enjeux convergents : diminution des lits hospitaliers et recherche d’alternatives à l’hospitalisation complète, questions de financement, défis sanitaires, etc.

Dans l’Union européenne, il existe selon l’Organisation mondiale de la santé (OMS) près de 15 000 hôpitaux comptant quelque 2,8 millions de lits. Ces hôpitaux sont très majoritairement de statut public, le secteur privé représentant en 2004 moins de 20 % des lits hospitaliers.

On observe une grande diversité dans l’organisation hospitalière européenne, allant des hôpitaux de proximité et petites structures locales aux établissements de soins de dimension régionale ou nationale, en passant par les établissements de soins secondaires et hôpitaux généraux. Dans la plupart des États membres, c’est le secteur public qui prédomine, dans d’autres, le secteur privé lucratif ou non lucratif.

En ce qui concerne le financement, il existe également de grandes différences entre financement via la fiscalité, les cotisations sociales, le ticket modérateur, les assurances privées, etc.

Au-delà de cette diversité, on observe quelques grandes tendances communes aux hôpitaux européens :

  1. les financements sont essentiellement publics, mais il y a une tendance à la progression du secteur privé depuis une trentaine d’années ;
  2. on assiste au développement récent des alternatives à l’hospitalisation complète (« virage ambulatoire ») ; ce qui entraîne une diminution des lits hospitaliers, et partant, du poids du secteur hospitalier dans les dépenses de santé (qui, elles, augmentent globalement).

Autre tendance commune « évidente » : les hôpitaux sont confrontés aux mêmes types de défis sanitaires. Par exemple, selon un rapport de la Commission européenne, l’Europe devrait compter, en 2050, près de 50 millions de citoyens âgés de 80 ans et plus (contre 18 millions en 2004). Le nombre de personnes dépendantes pourrait doubler d’ici à 2050.

En termes d’emplois, il est difficile de se faire une idée précise du secteur. Comme pour beaucoup d’activités de service, le personnel y tient une place primordiale. Mais de nombreuses divergences en termes de mesure du personnel hospitalier rend les comparaisons entre États membres complexes, voire impossibles : certains pays utilisent le nombre de personnes employées, d’autres répertorient les « équivalents temps-plein », sans compter l’externalisation de services périphériques tels que l’entretien, la restauration, le nettoyage des vêtements de travail, etc. Le partenariat privé-public prend en effet de plus en plus d’importance, notamment pour tout ce qui concerne la maintenance.

La Commission européenne parle de 3 millions de travailleurs. L’EPSU dit organiser 3,5 millions de membres. Selon une étude comparative sur la place des hôpitaux en Europe (« Les hôpitaux dans les 27 pays de l’Union européenne », Dexia Editions, juillet 2008, ISBN : 978-2-911065-68-2), l’hôpital occupe souvent plus de la moitié des personnels de la santé, et l’on dénombrerait près d’un million et demi de travailleurs rien qu’au Royaume-Uni et plus d’un million en France et en Allemagne.

Le personnel hospitalier est hautement qualifié et est en général fortement féminisé. Il est aussi de plus en plus âgé. Les contrats sont majoritairement à durée indéterminée, soit à temps-plein, soit à temps partiel. On constate depuis peu une augmentation de la mobilité du personnel à travers les Etats membres. Mais aussi une migration et une fuite des cerveaux vers des pays tiers, comme les États-Unis, l’Australie ou la Nouvelle-Zélande (Livre vert relatif au personnel de santé en Europe COM (2008)725 final du 10/12/2008).

Observatoire social européen (2010) Fiches sur le dialogue social sectoriel européen. Projet coordonné par Christophe Degryse, www.worker-participation.eu/EU-Social-Dialogue/Sectoral-ESD