Home / Systèmes nationaux / Pays / Luxembourg / Participation financière

Participation financière

Au Luxembourg, il n’existe pas de structures particulières ni de mesures fiscales incitatives visant à encourager ou réguler l’introduction de régimes de participation aux bénéfices ou d’actionnariat salarié. Plusieurs formes de participation financière des salariés se sont néanmoins imposées dans la pratique.

Bien que le Parlement luxembourgeois et les partenaires sociaux se soient penchés sur les différents aspects de la participation financière dans les années 80, celle-ci ne bénéficie toujours pas d’un soutien officiel du gouvernement ni d’avantages fiscaux spécifiques1 . En dépit de l’absence de cadre juridique et de législation fiscale favorable, la pratique de la participation financière a affiché une croissance modérée depuis 1990.

Plusieurs sociétés, en particulier dans le secteur bancaire, transfèrent des actions à leur personnel à l’occasion de nouvelles émissions. Beaucoup d’entreprises offrent à leurs salariés des gratifications annuelles liées aux bénéfices, même si ce sont plus souvent d’autres critères, comme l’ancienneté, les résultats, l’absentéisme, etc., qui sont pris en compte2 .

Wilke, Maack et Partner (2014). Rapports nationaux sur la participation financière en Europe, élaborés pour le site www.worker-participation.eu. Première publication en 2007 et mise à jour complète en 2014.