Home / Systèmes nationaux / Pays / Grèce / Représentation aux conseils d’administration ou de surveillance

Représentation au niveau du conseil d’administration / de surveillance

En Grèce, les travailleurs sont seulement représentés aux conseils de quelques entreprises publiques.

 

La représentation des travailleurs aux conseils d’administration ou de surveillance des entreprises du secteur privé n’est pas réglementée par la loi. Des représentants des travailleurs siègent aux conseils de certaines entreprises publiques, par exemple le distributeur national d’électricité, les services postaux, la banque nationale et les transports ferroviaires.

 

Normalement, les travailleurs doivent élire deux représentants. En réalité, ce sont les fractions politiques des syndicats qui proposent les candidats et les soumettent au vote du personnel. Un représentant des travailleurs siège également au Conseil économique et social (OKE).

 

Les privatisations entraînent une baisse du nombre de représentants des travailleurs aux conseils d’administration ou de surveillance. La privatisation de l’opérateur de télécommunications OTE a par exemple privé les travailleurs d’une représentation au conseil de la société. L’accélération du programme de privatisation engagé dans le cadre du processus d’ajustement économique du pays et le projet du gouvernement de modifier les modalités de la gouvernance d'entreprise des entreprises publiques devraient réduire considérablement le nombre d’entreprises grecques où les travailleurs sont représentés au conseil.

L. Fulton (2013) La représentation des travailleurs en Europe. Labour Research Department et ETUI. Réalisé avec l'aide du Réseau SEEurope, publication en ligne, disponible sur : http://fr.worker-participation.eu/Systemes-nationaux