Home / Systèmes nationaux / Comparaison

Comparaison

Veuillez sélectionner les pays ET les sujets que vous désirez comparer. Les résultats apparaîtront après que vous ayez cliqué sur le bouton “Comparer !” (veuillez ensuite faire défiler la page avec votre curseur).

Pays
Sujets
Country Allemagne [more ...] France [more ...]
Participation financière

En ce qui concerne l’incidence de la participation des travailleurs au capital et aux résultats des entreprises, l’Allemagne se situe dans la moyenne internationale. Au total, seule une entreprise sur dix (employant au moins un salarié) intéresse son personnel à ses bénéfices et pas plus de 2 % d’entre elles ont mis en place un régime d’actionnariat salarié. Au cours des dernières décennies, la participation financière des salariés a cycliquement donné lieu à des débats publics plus ou moins vifs. Fin 2005, c’est surtout sur la scène politique que la discussion a retrouvé de sa vigueur, ce qui a débouché sur l’adoption d’une loi en faveur de la participation financière des travailleurs (« Mitarbeiterkapitalbeteiligungsgesetz », loi d’incitation fiscale à la participation des salariés au capital des entreprises) au printemps 2009. Objectif politique affiché : renforcer la diffusion de la participation des travailleurs au capital et aux résultats des entreprises.

En France, la participation financière des travailleurs repose sur une longue tradition. Le pays se situe dans le peloton de tête européen en ce qui concerne la diffusion des régimes de participation. Ils bénéficient d’un soutien des pouvoirs publics plus marqué que dans les autres pays. Aux termes de la loi, les entreprises de plus 50 salariés sont dans l’obligation de mettre en place un système d’intéressement aux bénéfices.