Home / Dialogue social européen / Sectoral ESD / Services aux personnes (coiffure) / Résultats

Résultats

Le dialogue social européen dans le secteur des services aux personnes (coiffure et soins de beauté) est, depuis son lancement, caractérisé par une volonté très pragmatique visant à améliorer la qualité des services, l’image de marque, mais aussi les conditions de travail dans les salons de coiffure, la formation des travailleurs, et les questions de santé-sécurité.

 

C’est un dialogue social marqué plus par une volonté d’engagements réciproques, tant entre partenaires sociaux européens que vis-à-vis des partenaires sociaux nationaux, que par un travail de lobbying sur les institutions communautaires. Bien que la révision de la « directive cosmétique » ait été l’occasion, pour les partenaires sociaux européens, de faire entendre leur voix auprès de la Commission, c’est finalement via la négociation d’un accord-cadre entre eux qu’ils ont défini et porté, au niveau européen, leurs propres normes de santé-sécurité (faute d’avoir été entendus par la Commission…).

 

Le dialogue social dans la coiffure fonctionne très activement et de manière pragmatique. Les priorités futures portent sur l’analyse de la représentativité des différents acteurs du dialogue social du secteur des services aux personnes tant au niveau européen que dans chacun des États membres. Notons enfin que le dialogue social de ce secteur s’attache également à mieux intégrer le secteur de l’esthétique, et qu’il a collaboré de manière transsectorielle avec le secteur de la Chimie sur la révision de la directive Cosmétique. Des séminaires conjoints ont notamment été organisés sur cette question.

Observatoire social européen (2010) Fiches sur le dialogue social sectoriel européen. Projet coordonné par Christophe Degryse, www.worker-participation.eu/EU-Social-Dialogue/Sectoral-ESD