Home / Dialogue social européen / Sectoral ESD / Industrie Chimique

Industrie Chimique

Représentants des travailleurs

European Mine, chemical and Energy Workers' Federation (EMCEF) (1996) (devenue IndustriALL – European Trade Union)

Représentants des employeurs

European Chemical Employers Group (ECEG) (2002)

Comité du dialogue social sectoriel (CDSS)

Groupe de travail informel:

 

CDSS:

2004

Règlement intérieur:

14 décembre 2004

Programme de travail:

2005 – 2006 – 2007 - 2008

Aperçu général

L’industrie chimique européenne se présente, par sa taille, comme le deuxième secteur industriel au sein de l’UE (après l’automobile) et le premier marché au niveau mondial. Elle emploie directement deux millions de salariés et un nombre très important de sous-traitants et d’emplois indirects.

Acteurs et défis

Contrairement au secteur du métal, la chimie n’a pas vraiment de tradition « nationale » de dialogue social sectoriel. L’hétérogénéité des entreprises du secteur — pétrochimie, plastique, pharmacie, engrais, peintures, etc. — a en effet tendance à se traduire par un centrage du dialogue social sur le niveau de l’entreprise, et non sur celui du secteur dans son ensemble.

Résultats

Selon le règlement intérieur du CDSS adopté en 2004, le dialogue social de ce secteur demeure soumis à d’importantes restrictions : il ne peut interférer avec les négociations sociales nationales, il ne peut générer un niveau supplémentaire dans les négociations de conventions collectives, ni ne constitue une instance d’appel pour les partenaires sociaux nationaux.

Textes conjoints

Le dialogue social sectoriel « Chimie » a donné lieu, depuis 2002, à l’adoption de 13 textes conjoints.

Observatoire social européen (2010) Fiches sur le dialogue social sectoriel européen. Projet coordonné par Christophe Degryse, www.worker-participation.eu/EU-Social-Dialogue/Sectoral-ESD