Home / Dialogue social européen / Sectoral ESD / Gouvernements locaux et régionaux / Aperçu général

Aperçu général du secteur

La mission principale des gouvernements locaux et régionaux est la gestion et la fourniture de services publics aux communautés qu'ils desservent. Ces services de proximité concernent par exemple le transport, la collecte des déchets, la distribution d'eau, l’éclairage public, mais aussi l’éducation, les loisirs, l’aide sociale, les soins de santé, la police, les services d'incendie, etc. Bien que ces gouvernements diffèrent fortement d'un pays à l'autre, ils sont tous confrontés aux mêmes défis : globalisation, ouverture des marchés et concurrence accrue, contraintes budgétaires, changements démographiques, mobilité croissante…

Les gouvernements locaux et régionaux assurent quelque 10 % de l'emploi total au sein de l'UE. Les emplois sont, du fait de la diversité des services offerts, très variés (enseignants, travailleurs sociaux, chauffeurs, ouvriers d'entretien, employés administratifs, policiers, pompiers). L'emploi féminin y est très important surtout dans les domaines de l'éducation, de la santé et du social.

Près de 100 000 entités locales, régionales ou fédérées ont été recensées en 2007 à travers l'UE-27 dont 91 252 communes, 935 collectivités de niveau intermédiaire et 319 entités régionales ou fédérées. Certains pays (Estonie, Islande, Luxembourg, etc.) ne disposent que d'un seul niveau de collectivités locales (la commune ou municipalité). D’autres en comptent deux : la commune et la région (Hongrie, Lettonie, République tchèque, etc.). D’autres enfin en comptent trois : commune, région, département (France, Pologne, etc.).

Ces gouvernements diffèrent fortement d'un pays à l'autre (taille, nombre, ressources, etc.). Des politiques de fusion de communes ont été mises en œuvre dans de nombreux pays européens (Autriche, Danemark, Allemagne, Belgique, Grèce). Tandis que dans les pays de l'ancien bloc communiste, où les communes avaient été absorbées dans des entités plus grandes dans le cadre de processus de « rationalisation » et de planification, les années 1990 ont vu au contraire certains pays (Slovénie, République tchèque, Roumanie) faire éclater ces regroupements et rétablir les anciennes communes. De manière générale, dans le contexte de leur mission de services publics, les gouvernements locaux et régionaux d’Europe sont tous confrontés aux mêmes défis : globalisation, ouverture des marchés et concurrence accrue, contraintes budgétaires, changements démographiques, mobilité croissante… Par ses libéralisations et règles sur les appels d'offres publics, l’UE a un impact croissant sur ce secteur.

Observatoire social européen (2010) Fiches sur le dialogue social sectoriel européen. Projet coordonné par Christophe Degryse, www.worker-participation.eu/EU-Social-Dialogue/Sectoral-ESD