Home / Dialogue social européen / Sectoral ESD / Construction navale / Acteurs et défis

Acteurs et défis

Premier sous-secteur du Métal à s’organiser en Comité de dialogue social sectoriel (CDSS), la construction navale développe un dialogue social essentiellement tourné vers le lobbying en direction des institutions européennes. Il rassemble, pour les travailleurs, la Fédération Européenne des Métallurgistes (FEM) et, pour les employeurs, la Community of European Shipyards’ Associations (CESA). L’un des principaux thèmes abordés à ce jour est la formation professionnelle et les qualifications, en vue d’améliorer l’image du secteur auprès des jeunes.

L’initiative « LeaderShip 2015 » lancée en 2003 (voir ci-dessus) préconisait notamment le renforcement du dialogue social dans le secteur de la construction navale, en particulier pour permettre aux industries de ce secteur de répondre aux nouveaux besoins de qualification.

C’est dans ce contexte qu’est créé, en 2003, le Comité de dialogue social sectoriel (CDSS). C’est, à l’époque, le premier CDSS du secteur Métal. Ses objectifs, tels que définis dans son règlement intérieur, sont principalement centrés sur le lobbying auprès des institutions européennes. Il s’agit, pour la CESA et la FEM, de peser sur les débats européens et nationaux, de formuler des recommandations, de surveiller les conséquences des politiques européennes sur le secteur, de surveiller la mise en œuvre de ses avis, lignes directrices et recommandations par les institutions européennes… Le CDSS vise aussi, mais de manière apparemment moins prioritaire, à mener des projets bilatéraux et, le cas échéant, à « incorporer les résultats [du] dialogue dans un accord-cadre européen ».

Les thématiques abordées dans le dialogue social de la construction navale sont, pour l’instant, assez limitées. Il y est essentiellement question de formation professionnelle et de qualifications, notamment en vue d’améliorer l’image du secteur auprès des jeunes et de faire face, de la sorte, aux pénuries de compétences. Les initiatives prises par le CDSS sur ce thème sont les suivantes. De 2003 à 2006, une première étude est menée en coopération avec l’Université de Brême, sur les chantiers navals en Europe (« Shipbuilding in Europe -West and East- in a Global Context - Structure, Employment, Perspectives », University of Bremen, Institute Labour and Economy). Cette étude est ensuite mise à jour et présentée en avril 2008 lors de la « Semaine des chantiers navals européens » (une première Semaine des chantiers navals avait été organisée par les partenaires sociaux en 2006). Cette Semaine, organisée par les partenaires sociaux, a pour thème Sea Your Future. Son principal objectif est de promouvoir l’image du secteur, de ses entreprises et de l’emploi.

C’est dans ce contexte que les partenaires sociaux créent un groupe de travail sur la formation et les qualifications. Ils adoptent, le 6 juin 2008, le tout premier document conjoint (exception faite du règlement intérieur), sous la forme d’une étude sur les ressources humaines intitulée « Changements démographiques et exigences en matière de compétences dans le secteur européen de la construction navale et de la maintenance navale ». Cette étude livre une analyse de la situation et présente les changements qui devraient intervenir dans le secteur de la construction et de la réparation navale en Europe. L’objectif des partenaires sociaux est d’améliorer les expériences en matière de gestion du personnel. Sur la base des résultats de cette étude, d’autres initiatives et programmes pour la promotion de bonnes pratiques devaient être débattus au sein du CDSS.

Les partenaires sociaux devaient également travailler plus avant sur l’une des caractéristiques de ce secteur : en raison du caractère cyclique de ses activités, comment faire face aux grandes variations de la demande tout en maintenant les qualifications et l’emploi. Une question plus d’actualité que jamais, dans le contexte de crise mondiale.

Observatoire social européen (2010) Fiches sur le dialogue social sectoriel européen. Projet coordonné par Christophe Degryse, www.worker-participation.eu/EU-Social-Dialogue/Sectoral-ESD