Home / Dialogue social européen / Sectoral ESD / Chaussure / Résultats

Résultats

La stratégie du dialogue social dans le secteur de la chaussure se centre sur la construction d’une image de marque européenne socialement responsable — en particulier via la Charte sur le travail des enfants. Par ailleurs, les partenaires sociaux du secteur n’ont de cesse de rappeler aux institutions de l’UE les difficultés structurelles rencontrées dans leur industrie.

Tous les textes conjoints adoptés par le secteur de la chaussure prennent la forme soit de positions communes (« lobbying »), soit de recommandations (« engagements réciproques »).

On notera cependant que les recommandations se rapportent toutes à la Charte sur le travail des enfants : cette charte initiale a en effet été amendée et complétée à plusieurs reprises. À l’exception de cette charte, donc, le dialogue social de ce secteur se centre principalement sur des thèmes ciblés de lobbying auprès des institutions communautaires : emploi, conséquences sociales des politiques communautaires, responsabilité sociale des entreprises.

La stratégie du secteur est assez limpide : construire une image de marque européenne socialement responsable, en appeler à un commerce international loyal, et demander à l’UE de prendre en compte les difficultés structurelles du secteur.

Observatoire social européen (2010) Fiches sur le dialogue social sectoriel européen. Projet coordonné par Christophe Degryse, www.worker-participation.eu/EU-Social-Dialogue/Sectoral-ESD